Belzec

05

Ecrit et réalisé par Guillaume Moscovitz
Sortie nationale le 23 novembre 2005
Sélection officielle Semaine de la critique Festival de Venise 2005 – Sélection officielle Festival du film dela Rochelle 2005

Presque oublié dans l’histoire de la Shoah, Belzec est chronologiquement le premier camp d’extermination de l’Aktion Reinhard, le plan nazi d’extermination des Juifs des territoires de la Pologne occupée. Sa destruction intégrale dans les premiers mois de l’année 1943, presque un an avant le démantèlement des camps de Sobibor et de Treblinka, témoigne de la volonté nazie d’effacer les traces de l’extermination des juifs d’Europe. Le meurtre de masse industrialisé du peuple juif par les nazis ne s’est pas arrêté aux meurtres des vies, il a continué avec la destruction des cadavres de ceux qui avaient été exterminés : effacement des corps, des noms et des lieux. Ce qu’on appelle aujourd’hui le négationnisme était déjà au principe même du meurtre nazi : l’effacement des traces de l’extermination faisait partie du plan d’anéantissement du peuple juif. En filmant les séquelles de cet effacement, le cinéaste montre la violence de notre présent: là où il n’y a que destruction, comment attester de ce qui a été ?